DETTE SOUVERAINE - Barclays toujours devant Deutsche Bank

le 11/12/2014 L'AGEFI Hebdo

La baisse se poursuit

-Nouveau repli de 9 % depuis le 1er janvier sur le marché de la dette émise par les Etats, les agences nationales et gouvernementales, pour un total de 1.568 milliards de dollars placés dans le monde sur onze mois, selon ces données de Dealogic qui ne prennent en compte que les syndications. Outre une volonté des Etats de réduire leur dette, cette baisse peut aussi s’expliquer par un retour des adjudications qui représentent en général en Europe, et surtout en France sauf pour des obligations nominales très longues ou indexées, des volumes 5 à 6 fois supérieurs à ceux de syndications en dehors des périodes de crise.

-La diminution atteint ainsi 19 % à 366 milliards de dollars aux Etats-Unis, et 11 % à 590 milliards d’euros en Europe. Parmi les banques « teneurs de livres », Barclays conserve sa place de leader mondial devant Deutsche Bank et HSBC. On retrouve toujours le trio constitué de Barclays, JPMorgan et Deutsche Bank aux Etats-Unis, où les 10 plus grosses émissions sont encore le fait des agences nationales (Fannie Mae, Freddie Mac) et de la Banque mondiale… Sur ce marché habituellement stable, BNP Paribas perd 7 rangs cette année.

HSBC en Europe

-En Europe, HSBC prend la place de leader à Deutsche Bank, devant Barclays et UniCredit, ce dernier profitant toujours de la très importante activité de l’Italie qui a réalisé 3 des 10 plus grosses émissions de l’année.

-Les émissions directes des Etats, dont les programmes ont été bouclés tôt dans l’année (et dans de très bonnes conditions), ont représenté 47 % des syndications concernées, contre 33 % pour les agences et 20 % pour les organisations supranationales comme l’European Financial Stability Facility (EFSF) puis l’European Stability Mechanism (ESM). Les françaises BNP Paribas (8e), SG CIB (9e) et Crédit Agricole CIB (12e) perdent encore un peu de terrain.

-Le marché asiatique des emprunts publics syndiqués est stable et toujours réduit avec 225 milliards de dollars sur la période étudiée : Mizuho et Nomura y devancent Morgan Stanley.

Classement des établissements teneurs de livres pour les émissions de dette souveraine en 2014 (au 30 novembre)

A lire aussi