La Bourse ICE contraint le trading à haute fréquence

le 08/01/2015 L'AGEFI Hebdo

HFT. Comme l’avait déjà fait le CME l’été dernier à la demande du régulateur, la Bourse américaine des dérivés ICE va interdire à partir de mi-janvier certaines pratiques dites « perturbatrices ». Elles consistent soit à envoyer une série d’ordres au marché avec l’intention de l’annuler ou de la modifier avant exécution (« spoofing »), soit à surcharger le système en vue d’en perturber la bonne marche ou de tromper les autres participants, soit enfin à faire une offre à l’achat ou à la vente pour établir un prix qui ne reflète pas l’état du marché. Les règles d’ICE visent notamment les entreprises qui ont des systèmes de trading basés sur des algorithmes et qui soumettent une grande quantité d’ordres de façon automatique. Les acteurs qui peuvent passer des ordres à haute fréquence (HFT) sont les premiers concernés, même si ICE précise qu’un ordre n’est pas obligé d’être exposé au marché pour une durée minimale.

A lire aussi