DETTE CORPORATE - BNP Paribas incontournable en France et en Europe

le 18/09/2014 L'AGEFI Hebdo

Toujours plus haut

BNP Paribas assoit sa position de leader pour les émissions de dette « investment grade » des entreprises non financières européennes et progresse de la 5e à la 2e position sur le marché français. Dans l’Hexagone, en dépit de sa progression, la banque de la rue d’Antin est néanmoins toujours devancée par sa grande rivale de La Défense.

Sur le marché français de la dette notée en catégorie dite « d’investissement », forte de sa participation à 37 émissions, Société Générale a en effet déjà pris une avance appréciable sur ses rivales. Sa part de marché (14 % en 2013) s’érode néanmoins légèrement à 11,5 %.

JPMorgan accélère

En passant de la 7e à la 4e place sur les émissions « investment grade » des corporates européens et de la 18e à la 9e en France, JPMorgan effectue une progression remarquée depuis le début de l’année. A l’inverse, en perte de vitesse, Deutsche Bank et Barclays, désormais 6e et 7e, perdent chacune quatre places au niveau européen. De plus, si la première se maintient en France, la deuxième tombe à la 18e place.

Numericable pèse lourd

Le financement de l’acquisition de SFR par Numericable modèle le classement des teneurs de livre sur la dette high yield cette année. Les neuf établissements « bookrunners » de la jumbo opération lancée par Numericable en avril (7,9 milliards d’euros) sont d’ailleurs les neuf premiers du classement de Reuters pour la dette spéculative émise par les corporates français. A l’exception d’ING, ils figurent aussi tous dans le palmarès pour les entreprises européennes.

Emissions de dette dite « d’investissement » des entreprises non financières européennes

A lire aussi