AFRIQUE SUBSAHARIENNE : Nouvelle frontière de la finance

AFRIQUE SUBSAHARIENNE : Nouvelle frontière de la finance
le Jeudi 03 Décembre 2015
à Park Hyatt Paris-Vendôme 5 rue de la Paix 75002 Paris

A propos

Madame, Monsieur,
 
L'Afrique subsaharienne, terre d’opportunités et de développement pour la finance : cette affirmation est plus vraie que jamais en 2015.
C’est pourquoi L’AGEFI a le plaisir d’organiser la 2ème édition de sa conférence dédiée à l’Afrique subsaharienne, destinée à éclairer l’actualité et les tendances qui animent le développement des marchés de capitaux et l’organisation de places financières intégrées sur ce continent.
 
La croissance formidable que connaît cette région du monde s'accompagne de besoins en financements colossaux autour desquels se structure un nouveau paysage du financement. Aux côtés des acteurs bancaires locaux qui veulent pouvoir tirer leur épingle du jeu, les acteurs internationaux se positionnent également, tandis que le secteur privé monte en puissance. Les PPP seraient-ils une des clés du financement des infrastructures dont les enjeux locaux ne sont pas à démontrer ? Dans ce contexte, la finance islamique pourrait avoir une carte intéressante à jouer dans la région.
 
Egalement structurant pour le secteur financier, le développement des marchés boursiers mais aussi obligataires, ne se dément pas au contraire. De nouvelles opportunités en découlent pour les investisseurs et les entreprises. Quelles sont les améliorations à en attendre mais aussi les freins qui restent à desserrer ? L’épargne, quoiqu’importante, est-elle suffisante et surtout correctement orientée vers l’investissement ?
 
Enfin, les besoins de financement et d’investissement en Afrique subsaharienne attirent irrésistiblement un secteur du Private Equity dynamique. Au-delà des levées de fonds records, identifier les tendances de long terme les plus porteuses - télécoms, services financiers, biens de consommation, équipement en énergies- reste essentiel.
 
Pour dresser un panorama complet du paysage financier qui émerge en Afrique dans ses caractéristiques les plus récentes, L’AGEFI Séminaires a réuni un panel d’intervenants de haut niveau.
 
Me réjouissant de vous accueillir à cette occasion, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes cordiales salutations.
 
Philippe Mudry
Directeur des rédactions
L’AGEFI

Programme

16h00 La nouvelle donne du financement en Afrique : rôle des acteurs locaux vs internationaux et montée du secteur privé

L’Afrique pourra-t-elle se passer des bailleurs de fonds à terme ?

  • Le secteur bancaire marqué par la montée en puissance des acteurs régionaux : banques panafricaines, banques marocaines, chinoises…
  • Quel rôle doivent jouer aujourd’hui les bailleurs internationaux ?
  • Les PPP, avenir du financement d’infrastructures en Afrique ?
  • Quelle place pour la finance islamique ? Les Sukuks, nouvelles opportunités de financements pour les pays africains ?

Bassary Touré, Vice-Président, BOAD – BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT -Togo
Amaury Mulliez, Directeur général délégué, PROPARCO
Xavier Atieh, Associé gérant, responsable Moyen-Orient et Afrique, LAZARD 
Jean-François Marco, Senior vice-président Afrique, MERIDIAM
Lamia Merzouki, Directrice pôle stratégie et développement, CASABLANCA FINANCE CITY AUTHORITY - Maroc
Zakiyoulahi Sow, Sukuk project manager, ISLAMIC DEVELOPMENT BANK GROUP – Sénégal

17h00 FOCUS : Le financement des infrastructures en Afrique Subsaharienne : quelles spécificités juridiques ?

Pierre Sultan, Associé responsable du département Droit public des affaires, HEENAN PARIS

17h15 L’irrésistible essor des marchés boursiers et obligataires en Afrique Subsaharienne : moteur de croissance mais quels freins encore à lever ?

  • Dernières innovations sur les marchés de capitaux. Comment se coter sur les bourses africaines ?
  • Le choix de la cotation sur plusieurs bourses est-il incontournable pour bénéficier d’une meilleure liquidité ? Quid des projets de passeports entre différentes bourses du continent ?
  • Point sur le marché des émissions obligataires et les perspectives pour mieux en optimiser le fonctionnement : souverain, corporate, collectivités locales… les opportunités qui se déploient
  • L’information financière est-elle suffisante ? Agence de ratings locales/ internationales, études, big four… comment se développe cet écosystème ?

Edoh Kossi Amenounve, Directeur général, BRVM – Côte d’Ivoire & Président, WACMIC - WEST AFRICAN CAPITAL MARKETS INTEGRATION COUNCIL
Guy Tossou, Portfolio Manager, Emerging Markets Fixed Income, BNP PARIBAS INVESTMENT PARTNERS
Hugues Foulon
, ‎Directeur financier Afrique Moyen-Orient Asie, ORANGE

18h30 L’Afrique subsaharienne, véritable eldorado du private equity ?

  • Bilan chiffré des levées de fonds
  • Best practices des levées de fonds en Afrique subsaharienne
  • Sélection des investissements : quels sont secteurs porteurs ? Est-il aisé de trouver des cibles de bonne qualité et de taille importante ?
  • Structuration juridique et due diligences particulières en Afrique

Hervé Schricke, Président du Club Afrique, AFIC
Jean-Marc Savi de Tové, Directeur associé, CAURIS MANAGEMENT – Côte d’Ivoire
Hakim Khelifa, Senior partner, co-head Sub-Saharan Africa, AFRICINVEST – Tunisie
Richard Mugni, Associé, Energie & Infrastructures, KING & WOOD MALLESONS

Partenaires

  • CASABLANCA FINANCE CITY
    CASABLANCA FINANCE CITY
    CASABLANCA FINANCE CITY
    Casablanca Finance City Authority (CFCA), société anonyme de droit privé issue d’un partenariat public-privé créée en 2010, est chargée par la loi créant la place financière du pilotage global et de la promotion institutionnelle de « Casablanca Finance City » (CFC). CFC est un hub économique et financier régional et une porte d’entrée privilégiée vers les pays d’Afrique et en particulier la région d’Afrique du Nord, de l’Ouest et Centrale. Twitter :@casafinancecity
  • HEENAN PARIS
    HEENAN PARIS
    HEENAN PARIS
    Fondé en 2011 par des avocats d’affaires reconnus, issus de grands cabinets internationaux, Heenan Paris est un cabinet d’affaires indépendant offrant à ses clients ses conseils et son accompagnement aussi bien en matière transactionnelle que contentieuse, dans les secteurs de l’énergie et des ressources naturelles, des transports et des infrastructures, de la santé et des biotechnologies, de la propriété intellectuelle et de l’immobilier avec une forte implication sur le continent africain, notamment dans les pays d’Afrique subsaharienne.
  • KING & WOOD MALLESONS
    KING & WOOD MALLESONS
    KING & WOOD MALLESONS
    King & Wood Mallesons est un cabinet d’avocats international au profil unique. Nos 2700 avocats, répartis à travers plus de 30 bureaux à travers le monde, accompagnent nos clients dans leurs projets les plus audacieux. Combinant ancrage local et plateforme internationale, nous les aidons à trouver des solutions au cœur des complexités régionales. En Afrique, nous conseillons nos clients sur l’ensemble des aspects juridiques relatifs à leurs projets, que ce soit pour leur financement, leur développement ou leur exploitation. Nous avons notamment une grande expérience des secteurs stratégiques des infrastructures de transport (maritime, ferroviaire, routier, aéroportuaire) et de l’énergie (pétrole, gaz et mines).

Avec le soutien de