Les banques françaises pourraient relocaliser un millier d’emplois à Paris

le 21/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les banques françaises pourraient relocaliser un millier d’emplois à Paris
(DR)

Les grands groupes bancaires français, qui ont rencontré le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, «ont confirmé (...) qu’ils choisiront naturellement Paris» pour y transférer des activités dans le cadre du Brexit, selon un communiqué diffusé vendredi par la Fédération bancaire française. «Ce sont près d’un millier d’emplois qui pourraient être concernés, dont l’effet d’entraînement est d’au moins trois emplois indirects pour un emploi direct», poursuit le communiqué.

Mi-juillet, la Société Générale a estimé qu'elle pourrait transférer en zone euro entre 300 et 400 postes de sa division corporate & investment banking, actuellement situés à Londres, dont la majeure partie irait à Paris. La plupart des grandes banques étrangères, comme Citigroup ou Morgan Stanley, ont cependant donné la priorité à Francfort pour y établir leur base juridique dans les activités de courtage.

«Le dimensionnement des équipes qui s’installeront à Paris dépendra aussi des décisions réglementaires sur les conditions d'exercice des activités financières dans l'Union européenne, de la réglementation des activités de marché et de la localisation des infrastructures de marché qui sont des enjeux majeurs», rappelle cependant la FBF. La France doit aussi rassurer en matière de prévisibilité et de stabilité de sa politique fiscale. «La trajectoire qui figurera dans les lois budgétaires de la rentrée sera donc essentielle, sur l’impôt sur les sociétés comme sur l’ensemble des prélèvements obligatoires», ajoute son communiqué.

Sur le même sujet

A lire aussi