PORTRAIT Luc-Emmanuel Auberger, directeur des finances et des risques de Natixis

Un pur financier rodé aux situations de crise

le 10/02/2010

En juin 2009, Luc-Emmanuel Auberger arrive à un poste qui vient d’être créé chez Natixis, celui de directeur des finances et des risques. A lui de faire la synthèse entre ces deux grandes fonctions. Pourtant, son parcours est à dominante financière. «Certes, mais j’ai très souvent été confronté à des situations de crise, ce qui m’a sensibilisé aux risques», précise l’homme de 48 ans. En effet, ce diplômé de l’Essec rejoint la direction financière du Crédit Lyonnais en 1994 et, au moment de la crise asiatique, sans changer d’employeur, il s’installe à Hong-Kong. Chez Calyon, même s’il est directeur financier, les risques ne sont pas absents de son spectre. Puis ses fonctions sont très financières lorsqu’il rejoint Dexia et HSBC. Cette trajectoire vaut aujourd’hui à Luc-Emmanuel Auberger de superviser à la fois la direction financière et la direction des risques de Natixis. «Mon poste me permet de veiller à l’optimisation du profil rendement/risque de la banque», ajoute l’homme à la double casquette.

A lire aussi