Témoignage

« La dimension sociale de l’entreprise a joué dans ma décision de la rejoindre »

le 10/10/2019 L'AGEFI Hebdo

Safa Ghidhaoui, 30 ans, data protection officer et responsable du suivi des risques informatiques de Nickel

« Mon diplôme d’ingénieur de l’ENSI Caen en poche, j’ai rejoint en 2013 un cabinet de conseil spécialisé en monétique. Je me suis spécialisée dans un premier temps sur les questions de sécurité, puis sur l’audit PCI DSS, la norme standard de sécurité des paiements par carte bancaire. C’est en voyant sur un réseau social que Nickel recherchait un auditeur des risques informatiques et un DPO que j’ai décidé de postuler, alors qu’à l’époque je n’étais pas en recherche active. Je me suis dit qu’après cinq ans de conseil, rejoindre une start-up développant un produit innovant et intelligent pouvait avoir du sens. La dimension sociale de l’entreprise a aussi joué dans ma décision de franchir le pas en juillet 2018. Mon travail consiste à piloter le suivi des risques informatiques afin de m’assurer que la cartographie des risques et le dispositif de contrôle restent efficaces. Je fais aussi office de DPO. A ce titre, je dois m’assurer que Nickel respecte bien les directives du RGPD. Pour exercer ces deux fonctions en même temps, il faut être agile, réactif, bien organisé et tenace. J’ai parfois en face de moi des collègues réticents avec certaines de nos recommandations. Il faut donc être en capacité d’expliquer pourquoi certains processus doivent être améliorés, tout en garantissant notre agilité. Cette double casquette m’amène à travailler sur des sujets divers et variés. Lorsque la taille de l’entreprise le permettra, j’aimerais basculer à plein temps sur la fonction de DPO afin de me spécialiser sur la protection des données personnelles. »

A lire aussi