Près de 40 % des entreprises touchées par des actes illégaux

le 25/07/2019 L'AGEFI Hebdo

En 2018, des cas de fraude fiscale, de blanchiment d’argent et de harcèlement sexuel ont été signalés dans 39 % des entreprises en Allemagne, Suisse, France et Grande-Bretagne. C’est ce qu’indique le rapport 2019 sur les alertes professionnelles établi par EQS Group et la Haute Ecole Spécialisée HTW de Coire (Suisse), qui ont interrogé près de 1.400 entreprises de plus de 20 salariés. Selon cette enquête, les actes répréhensibles sont particulièrement fréquents dans les organisations de plus de 249 salariés. Premières touchées, les entreprises allemandes (43 %) devant les Britanniques (40 %), les Françaises (38 %) et enfin les Suisses (35 %). Détail non négligeable : 17 % des entreprises touchées par ces comportements non éthiques estiment les dommages financiers à plus de 100.000 euros. Malgré Sapin 2, la moitié seulement des entreprises françaises ont un dispositif d’alerte.

A lire aussi