La parole à…Tatiana Prokayeva-Ross, psychothérapeute et executive coach à la City

« Les Millennials pourront donner l’exemple »

le 25/07/2019 L'AGEFI Hebdo

Tatiana Prokayeva-Ross, psychothérapeute et executive coach à la City

Comment les comportements ont-ils évolué dans la City ?

J’y travaille depuis vingt ans. Or, durant les dix premières années, la consommation d’alcool et les comportements aujourd’hui considérés comme déplacés constituaient la norme et étaient même perçus comme téméraires. Désormais, la consommation parfois abusive d’alcool semble se limiter à la banque d’investissement et au trading. Dans ces secteurs, un certain nombre de riches clients internationaux s’attendent à être conviés dans des night-clubs et des clubs de striptease, ce qui présente un problème non seulement pour les femmes qui les accompagnent, mais aussi pour des hommes qui n’apprécient pas particulièrement ce type de divertissements. Beaucoup de personnes s’y rendent parce qu’ils ne souhaitent pas rater une opportunité professionnelle. En aucun cas parce que cela les amuse. Mais à mesure qu’ils prendront confiance en eux, les millennials habitués à un mode de vie plus sain que leurs aînés pourront donner l’exemple et créer une meilleure culture dans la banque.

Quels ont été les facteurs de changements décisifs ?

Le mouvement #MeToo a évidemment beaucoup aidé à transformer la culture. Mais l’impact des réseaux sociaux a également été très fort. Il suffit maintenant de poster sur Instagram une photo d’un collègue à l’attitude compromettante pour susciter la réprobation générale. Parallèlement, les entreprises ont conscience qu’elles doivent se montrer proactives et tentent de jouer davantage la carte de la transparence. Il existe aussi une incitation naturelle à bien se comporter : la perte d’acuité intellectuelle d’une personne en état d’ébriété se répercute sur la qualité de son travail. Et dans le monde de la finance, les erreurs peuvent se traduire par de très lourdes pertes financières !

A lire aussi