Pères et mères égaux chez Foley Hoag

le 04/07/2019 L'AGEFI Hebdo

Le cabinet d’avocats d’affaires Foley Hoag fait désormais bénéficier tous ses collaborateurs d’un congé rémunéré de dix-huit semaines en cas de naissance ou d’adoption. Il est à prendre dans l’année qui suit l’arrivée de l’enfant, les modalités (jours consécutifs ou absences fractionnées) étant « définies conjointement et en bonne intelligence par l’avocat concerné et l’associé responsable », explique le cabinet, qui entend concilier bien-être au travail et qualité des services aux clients. La mesure « va bien au-delà des droits des avocats libéraux que le Barreau de Paris a fixé à onze jours consécutifs pour les hommes et à seize semaines pour les femmes », pointe Foley Hoag. Pour Frédéric Scanvic, managing partner à Paris, « aligner les droits de tous les parents, c’est aussi limiter le risque de discrimination à l’embauche ».

A lire aussi