Boris Duclos, Mieuxplacer.com

le 11/04/2019 L'AGEFI Hebdo

Associé et vice-président en charge du corporate development 45 ans, Essec

Boris Duclos | Mieuxplacer.com

Associé et vice-président en charge du corporate development

45 ans, Essec

 

Longtemps, Boris Duclos a été en quête de sens dans sa vie professionnelle. Et ce, jusqu’à sa récente nomination en qualité de vice-président de la plate-forme d’épargne en ligne Mieuxplacer.com : « Ce que je fais actuellement correspond à ma conviction profonde qu’il est temps de faire bouger les lignes d’une industrie devenue trop poussiéreuse et de remettre l’épargne au service des clients. J’ai l’impression d’être au bon endroit au bon moment », affirme-t-il.

Fruit du hasard ou véritable signe du destin, Guillaume-Olivier Doré, fondateur de Mieuxplacer.com, a croisé plusieurs fois son chemin. Après un MBA en finance à l’Essec, Boris Duclos a en effet débuté sa carrière à ses côtés en 1996 chez PriceWaterhouseCoopers en tant qu’auditeur financier senior. Ne souhaitant pas poursuivre dans la comptabilité, il fait un passage éclair au sein de GE Capital IT Solutions comme contrôleur de gestion, avant de bifurquer vers le conseil et d’intégrer Capgemini Consulting en 2000. « J’y ai réalisé des missions dans des secteurs très variés, où j’ai appris la gestion de projets et accompagné des clients dans la mise en place d’outils informatiques », détaille-t-il. Parmi ses souvenirs les plus marquants, une mission d’un an à l’Unédic pour déployer le progiciel SAP dans toutes les Assédic de France. « Nous avons fait le tour de l’Hexagone en binôme pour présenter l’outil. Ce fut une expérience de vie sympathique », se remémore-t-il.

En 2006, il rejoint Oddo & Cie en tant que chief operating officer. Un pas qui n’a pas été simple à franchir. « On se demande toujours s’il y a une vie après le conseil. Par ailleurs, je n’étais toujours pas sûr de ce que je voulais réellement faire et je ne connaissais pas le secteur bancaire », glisse-t-il. Boris Duclos est plus particulièrement amené à structurer l’activité d’Oddo Services, la cellule métier en charge du back office et de l’informatique. Et parmi les clients en demande d’assistance sur un produit, un certain Guillaume-Olivier Doré.

Après un passage chez StateStreet Banque de 2008 à 2012, puis chez Groupama Asset Management jusqu’en 2016, il décide de croire au destin. « Après vingt ans d’expérience dans le milieu de la finance et du conseil, j’avais dans l’idée de créer ma propre boîte autour de la finance budgétaire. Et de quitter Paris pour m’installer dans la région bordelaise. » Boris Duclos tâte le terrain auprès de Guillaume-Olivier Doré, qui vient de monter Mieuxplacer.com à Bordeaux. En 2017, il crée sa société de conseil auprès d’institutions financières, Tamarix Conseil, et pose ses valises dans le Sud-Ouest un an plus tard.

C’est en 2018 qu’il boucle la boucle en s’associant avec son mentor. « Nos deux visions sont alignées. Nous pensons qu’il est nécessaire de redonner la main aux particuliers afin qu’ils apprennent à gérer leur épargne et à financer leurs projets de vie. » Boris Duclos est notamment en charge du développement BtoB auprès des banques, asset managers et autres CGP. « Les institutionnels sont de plus en plus en demande de notre technologie. Outre le fait que cela représente un relais de croissance non négligeable, cela contribue également à porter nos messages. » Surtout, sa nouvelle fonction permet à l’associé de rester durablement en Gironde et de ne se déplacer à Paris qu’un jour ou deux par semaine. « J’aspire désormais simplement à me réveiller le matin devant la mer », sourit-il. Au bon endroit au bon moment, disait-on...

A lire aussi