Témoignage

« L’impression de travailler pour une start-up avec les avantages d’un grand groupe »

le 28/06/2018 L'AGEFI Hebdo

« L’impression de travailler pour une start-up avec les avantages d’un grand groupe »

 Edouard d'Archimbaud, 34 ans, responsable du Lab Data & IA de BNP Paribas Corporate & Institutional Banking

« A ma sortie de Polytechnique en 2007, j’ai fait un an d’école d’application qui m’a permis de décrocher un master en mathématiques financières à Paris-Dauphine et le master mathématiques vision apprentissage de l’ENS Cachan qui était alors la seule formation consacrée au machine learning. C’est en suivant ce cursus que j’ai pu mesurer le potentiel d’une technologie comme l’IA dont on ne parlait pas encore. J’ai d’abord commencé par travailler sur la robotisation du trading au sein de l’équipe quant du Crédit Agricole, puis chez un fonds d’investissement en Suisse. En 2014, lorsque l’intelligence artificielle a commencé à émerger, j’ai rejoint Capgemini Consulting pour m’occuper du pôle data finance. C’est à l’issue d’une mission en 2016 chez BNP Paribas CIB que la banque m’a proposé de prendre la responsabilité de son « Lab Data & IA ». Mon travail consiste à manager une équipe d’une trentaine d’experts qui a vocation à analyser toutes les données non structurées de la banque pour développer des applications web et des API (interfaces de programmation applicatives) comme des moteurs de traduction ou des outils de « speech to text » qui vont permettre d’automatiser un certain nombre de tâches chronophages et à faible valeur ajoutée. Ce que j’aime dans mon métier, c’est que j’ai l’impression de travailler pour une start-up, avec les avantages d’un grand groupe qui nous permet d’accéder à des volumes de données et à des puissances de calcul très importants. »

Sur le même sujet

A lire aussi