Outre-Manche, les masters résistent à l’« effet Brexit »

le 26/10/2017 L'AGEFI Hebdo

Depuis le référendum, les universités britanniques ne constatent pasde baisse des effectifs.

Outre-Manche, les masters résistent à l’« effet Brexit »
La London Business School.
(rea)
Brexit ou pas, les étudiants européens continuent à apprécier les bénéfices des enseignements en finance proposés par les universités britanniques : « J’ai déménagé à Londres le lendemain du référendum, relate Maeva Montagnier, qui a décroché son master en finance à l'Impérial College cet été. J...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi