L’avis de… Charlotte Malvy, directrice RSE du groupe Edenred

« Ce qui importe le plus aux jeunes générations, c’est l’employabilité »

le 16/02/2017 L'AGEFI Hebdo

Quels enseignements peut-on tirer de votre dernier baromètre Edenred-Ipsos* sur les « millennials » ?

Dans notre baromètre publié en septembre dernier, on note sur le sujet du management des différences notables entre les « millennials » (les moins de 30 ans ou nés après 1986 dans notre étude) et leurs aînés. Ainsi, l’honnêteté et l’équité sont des notions très importantes pour les moins de 30 ans : ils veulent un management capable de tenir ses engagements et à leur écoute. Ils ne voient pas le manager comme un « sachant » ou un expert, mais comme un accompagnateur.

Il faut donc un management adapté à cette jeune génération ?

Certaines techniques managériales venues des grandes entreprises de la technologie sont aujourd’hui mises en œuvre dans certains secteurs traditionnels, comme la finance, et elles correspondent bien aux attentes des « millennials ». Par exemple la « méthode agile » permet de développer un projet tout en le testant avec de nombreuses itérations clients, avec des réunions « flash » qui consistent à se réunir régulièrement, rapidement et debout, ou encore le «  feed forward » (par opposition au « feedback ») qui consiste en un management plus collaboratif.

Qu’attendent les « millennials » de l’entreprise qui les emploie ?

Je crois que ce qui importe le plus aux jeunes générations à l’heure actuelle, c’est l’employabilité. Ils ne veulent plus de longues carrières au sein d’une seule et même entreprise. Ils souhaitent développer leurs compétences à travers chaque poste ou fonction qu’ils occupent et ils attendent de leur employeur des parcours de carrière qui favoriseront justement cette employabilité. Nous venons d’ailleurs de créer un « graduate program » qui permettra à de jeunes diplômés de connaître, durant 24 mois, plusieurs expériences professionnelles dans différents pays où nous sommes présents, en Europe mais aussi au-delà (Etats-Unis, Brésil, Mexique, Chine…).

*Dans le cadre du baromètre Edenred-Ipsos 2016, plus de 3.500 salariés « millennials » entre 18 et 30 ans ont été interrogés.

Sur le même sujet

A lire aussi