Témoignage… Madeleine-Sophie Deroche, CAT risk analyst & modeler – group risk management chez Axa

« Je modélise les périls liés au vent »

le 22/09/2016 L'AGEFI Hebdo

 « J’ai su dès le collège que je voulais travailler dans le domaine de la météorologie. J’ai suivi une licence en sciences de la terre et un master ’Océan, atmosphère, climat et observations spatiales’ à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris. J’ai effectué un stage sur l’impact des vents associés aux ouragans sur les bâtiments au Florida Institute of Technology, et un stage en France, au Centre technique et scientifique du bâtiment, sur la prévision du vent à court terme. Ces expériences m’ont beaucoup plu et j’ai choisi de continuer en thèse. Je suis arrivée chez Axa en tant que doctorante en Convention industrielle de formation par la recherche (Cifre) et j’ai été embauchée en octobre 2014 dans une équipe de modélisation des catastrophes naturelles. Mon expertise m’a permis de me spécialiser dans les périls liés au vent : tempêtes en Europe, cyclones tropicaux. Mon travail consiste notamment à générer statistiquement des milliers d’événements, par exemple des tempêtes en France, à partir des données de catastrophes qui ont réellement eu lieu. Cela permet d’estimer les pertes associées à des événements extrêmes et de dimensionner la couverture de réassurance du groupe. J’ai également eu l’occasion de m’impliquer dans un projet de recherche conjoint, financé par le fonds de recherche du groupe, avec l’institut d’Alembert sur la modélisation de l’inondation. »

Sur le même sujet

A lire aussi