L’avis de… Michel Karlin, responsable du département infrastructures de marché et tenue de compte de l’Autorité des marchés financiers (AMF)

« Vers un accord de reconnaissance mutuelle en Europe d’ici à deux ans »

le 24/06/2010 L'AGEFI Hebdo

Combien de centres de formation sont aujourd’hui certifiés par l’AMF ?

Il y en a cinq (Bärchen, First Finance/Cnam, Demos, Société française des analystes financiers, Genesia). Nous étudions actuellement une dizaine d’autres dossiers déposés par des organismes qui souhaitent aussi recevoir notre certification. Dans un premier temps, ce sont des centres de formation spécialisés qui se sont manifestés. Une seconde vague de demandes devrait suivre, venant d’écoles et universités qui vont aussi vouloir intégrer cet examen dans leurs programmes.

La certification professionnelle de l’AMF concerne la France. Or, la finance est aujourd’hui mondiale, comment l’adapter au contexte international ?

Justement, nous souhaitons obtenir une reconnaissance de cette certification dans d’autres pays qui ont eux aussi ce type de dispositif. Nous venons d’ailleurs de signer un engagement de reconnaissance mutuelle avec le Québec en matière de qualifications professionnelles. Nous espérons aussi que dans les deux années à venir, nous pourrons signer un accord comparable au niveau européen, ce qui offrira aux collaborateurs une plus grande mobilité au sein de l’Europe.

A lire aussi