Un questionnaire de cent items

le 24/06/2010 L'AGEFI Hebdo

A l’issue d’un test de trois heures avec un minimum de cent questions (et un choix multiple de réponses), deux types de connaissances sont demandées aux professionnels selon les sujets : soit des notions de base, soit un degré d’approfondissement plus élevé. Cette précision est destinée aux PSI (prestataires de services informatiques) et aux centres de formation afin qu’ils adaptent leurs supports de révision et leurs examens au contenu de connaissances demandé par le régulateur*. Ainsi, sur les instruments financiers et les risques est requis un savoir approfondi, tandis que sur la réglementation « abus de marché », il sera juste nécessaire de connaître les fondamentaux du thème.

*www.amf-france.org/documents/general/9036_1.pdf

A lire aussi