L’avis de… Hakan Enver, directeur des opérations au cabinet de recrutement Morgan McKinley

« Le rebond de l’emploi sera lié au choix des électeurs sur le Brexit »

le 23/06/2016 L'AGEFI Hebdo

Comment expliquer le récent rebond des offres d’emploi à la City ?

Contre toute attente, nous avons en effet observé un rebond des offres d’emploi en avril. ll est possible que le gel des embauches dans les banques au premier trimestre ait ouvert la possibilité de quelques recrutements au deuxième trimestre. Ce dernier a cependant dû être marqué par l’incertitude liée au résultat du référendum sur le Brexit et par un report des décisions de recrutement.

Cette reprise est-elle durable ?

La façon dont le marché fonctionne actuellement, en « stop and go », n’est pas viable et le rebond de l’emploi sera étroitement lié au choix des électeurs. De manière globale, la hausse des salaires s’est poursuivie ces deux à trois dernières années. Ainsi, un cadre exerçant dans le secteur financier a obtenu en moyenne une augmentation salariale de 18,5 % en changeant de poste. Une ombre au tableau : tentés par une expérience dans le secteur des technologies, les juniors sont de plus en plus difficiles à attirer. L’univers des start-up est d’autant plus séduisant qu’il ne s’accompagne pas des traditionnels codes (vestimentaires, managériaux, etc.) spécifiques au monde bancaire. C’est une tout autre culture… et qui attire.

Sur le même sujet

A lire aussi