Témoignage... Eric Lagoutte, 36 ans, analyste-crédit au sein de l’équipe « dette privée » de BNP Paribas Investment Partners

« Il faut garder un esprit critique sur ce que l’on nous dit »

le 16/06/2016 L'AGEFI Hebdo

« Après huit ans côté banque en ’leverage finance’ dont cinq au sein de BNP Paribas, je souhaitais m’orienter vers un métier nouveau mais complémentaire où je pourrais utiliser les compétences que j’avais acquises. Mon expérience de banquier LBO (’leveraged buy-out’) m’est utile car elle m’apporte des réflexes et une méthodologie dans l’analyse des opérations. Pour bâtir nos thèses d’investissement, nous avons une approche ’bottom-up’ (du bas vers le haut, NDLR) et attachons une grande importance à la parfaite compréhension de l’activité de la société : ses produits, son ’business model’, ses relations avec ses fournisseurs, ses clients… Nous analysons également le marché sur lequel elle évolue, et enfin, sa performance financière et son ’business plan’… Il faut garder un esprit critique et savoir remettre en cause ce que l’on nous dit. D’ailleurs, lorsque nous rencontrons le management et allons visiter les sites, nous sommes souvent plusieurs. Ce métier comporte aussi des différences par rapport à celui de banquier. Ici, nous investissons pour le compte de nos clients, alors que la banque, elle, prête à partir de son bilan. Par ailleurs, côté investisseur, nous sommes attentifs à ce que chaque opération respecte bien la ’philosophie’ et les critères d’investissement de chaque fonds. »

Sur le même sujet

A lire aussi