Les professions du chiffre défendent leur attractivité

le 17/03/2016 L'AGEFI Hebdo

Les métiers du chiffre veulent sortir de l’ombre ! Le 9 mars, les Compagnies des commissaires aux comptes de Versailles et Paris et l’Ordre des experts-comptables ont organisé leur 15e journée pédagogique de présentation de leurs professions auprès d’élèves de classes de Première et Terminale et de BTS Gestion. Dans les dix prochaines années, un besoin de 10.000 nouveaux commissaires aux comptes et presque autant d’experts-comptables a été recensé. Les rémunérations sont attractives, avec en moyenne un salaire annuel brut de 29.000 euros pour un expert-comptable de moins d’un an d’expérience, contre 35.000 euros pour un commissaire aux comptes. Fait méconnu : beaucoup de formations permettent de s’orienter vers ces métiers. Ainsi, les jeunes de niveau master (bac+5) issus de toutes filières peuvent être diplômés du certificat d’aptitude aux fonctions de commissaires aux comptes (CAFCAC).

A lire aussi