BNP Paribas promeut l'égalité hommes-femmes... sans montrer l'exemple

le 13/05/2015 L'AGEFI Hebdo

Sur une photo, Jean-Laurent Bonnafé, directeur général (DG) de BNP Paribas, arbore fièrement une pancarte avec le hashtag * « HeForShe », du nom d’une campagne en faveur de l’égalité des sexes dont il est un des ambassadeurs. L’initiative a été lancée en France le 27 mars 2015 par le comité ONU Femmes France. Dans un communiqué de presse, le DG se targue, concernant BNP Paribas, d’« une politique volontaire depuis plus de dix ans sur l’égalité des femmes et des hommes », d’« indicateurs [qui] progressent chaque année » et d’« un combat qui fera partie du passé ». Pourtant, au top management de la banque qu’il dirige, la « politique volontaire » tarde à produire des effets… Si le conseil d’administration s’est féminisé (6 femmes parmi les 16 administrateurs**) sous l’effet de la loi Zimmermann-Copé de 2011, on ne peut pas en dire autant du comité exécutif ! Unique femme aux côtés de 16 autres membres, Marie-Claire Capiobanco, responsable de la banque de détail en France, doit s’y sentir bien seule… Pour elle, le combat reste d’actualité.
*Mot-dièse utilisé sur les réseaux sociaux.
**A l’issue de l’assemblée générale du 13 mai 2015, le conseil d’administration du groupe BNP Paribas est composé de 12 administrateurs.

A lire aussi