L’avis de… Frédéric Hatsadourian, manager de la division banque et assurance du cabinet de recrutement Robert Walters

« La voie royale pour accéder à des postes d’envergure »

le 03/03/2011 L'AGEFI Hebdo

L’inspection générale constitue-t-elle toujours un accélérateur de carrière ?

Tout à fait ! L’inspection générale permet non seulement de gagner du temps par rapport à un parcours classique, mais elle reste aussi plus que jamais la voie royale pour accéder à des postes de management d’envergure. Dans les banques mutualistes ou de petite taille, elle ouvre les portes des fonctions de direction. Dans les comités exécutifs des très grandes banques, on entre dans une autre strate où gravitent de nombreux inspecteurs des finances, mais aussi d’anciens inspecteurs généraux.

Les rémunérations sont-elles attractives ?

Un jeune diplômé qui réussit le concours de l’inspection générale sera embauché aux alentours de 45.000 euros par an. A titre de comparaison, un camarade de promotion recruté pour travailler dans la banque de réseau obtiendra, quant à lui, un salaire compris entre 35.000 et 40.000 euros. Et par la suite, celui qui sera passé par l’inspection générale conservera toujours un différentiel de 15 % à 20 % sur sa rémunération « packagée » (fixe + variable) par rapport à des managers qui auront suivi sensiblement le même parcours que lui.

A lire aussi