Témoignage Tamara Kucelj, 33 ans, superviseur filiales chez Société Générale

« Valoriser ses compétences et accéder à des postes à responsabilités »

le 09/05/2013 L'AGEFI Hebdo

« Je travaille depuis dix ans chez Société Générale. J’étais basée en Serbie dans le réseau et j’ai rejoint le siège il y a trois ans pour superviser les filiales en Europe. Au début, je travaillais au guichet, puis j’ai été conseillère de clientèle, j’ai évolué petit à petit. Avant d’arriver à Paris, j’étais directrice de développement produits pour les particuliers, les PME et les entreprises. En Serbie, il n’y a pas ce type d’école et je souhaitais continuer à évoluer avec un diplôme que je pourrais valoriser aussi à l’international. Société Générale a accepté que je fasse cet 'executive MBA', que je finance moi-même. J’utilise mes jours de vacances pour assister aux cours, c’est un investissement personnel assez important. J’apprends beaucoup sur les 'soft skills' (management, stratégie, lobbying, 'problem solving & decision making'…), il y a des cours dédiés, car on peut être très expert dans un domaine mais si l’on n’arrive pas à passer ses idées, cela ne sert à rien. Dans une entreprise, la façon dont on communique, dont on délègue... nous définit en tant que 'leader'. Sur la question des femmes, je crois avant tout aux compétences des salariés, et un MBA peut justement permettre de les valoriser et d’accéder à des postes à responsabilités. »

A lire aussi