L’avis de... Jacques Froissant, directeur d’Altaïde, cabinet de conseil en recrutement et de chasse de têtes

« Sur ce type de poste, on peut vite devenir indispensable »

le 21/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Quels sont les besoins en recrutement dans le métier de « data scientist » ?

C’est difficile à dire. Je me suis livré il y a quelques semaines à un petit exercice. J’ai tapé dans cinq moteurs de recherche d’offres d’emploi les termes « data scientist ». Rien qu’à Paris, il y avait une centaine de postes ouverts, et ce dans tous les types d’entreprises, même si le monde de la finance reste, avec l'e-commerce, un foyer naturel pour ce type de fonction.

Quel est le salaire d’un « data scientist » ?

Les « data scientists » se situent dans la moyenne haute des rémunérations accordées aux ingénieurs débutants, avec un salaire annuel de 35.000 euros. Mais comme sur ce type de poste, on peut vite devenir indispensable, les entreprises acceptent de faire des efforts pour retenir ces talents. Au bout de quatre ou cinq ans d’expérience, un « data scientist » peut espérer toucher entre 50.000 euros et 70.000 euros. Les « data managers » de moins de 30 ans émargent eux à 100.000 euros, voire davantage dans certaines grandes banques.

A lire aussi