Le secteur bancaire continue à couper dans ses effectifs

le 05/12/2013 L'AGEFI Hebdo

L’horizon ne se dégage pas vraiment sur le front de l’emploi bancaire. La banque italienne MontePaschi di Siena a annoncé un plan de suppressions de 8.000 postes, soit un quart de ses effectifs d’ici à 2017. Une récente étude de KPMG sur les seize premières banques italiennes indique que le secteur a déjà fermé 28.313 agences. De son côté, Sberbank, la première banque russe, a l’intention de supprimer 30.000 postes d’ici à 2018, soit 10 % de son effectif, qui s’élève aujourd’hui à plus de 298.000 salariés. Chez Barclays, le réseau d’agences en Grande-Bretagne est concerné par la suppression de 1.700 postes. L’établissement britannique a expliqué que les évolutions technologiques permettaient d’offrir un meilleur service aux clients avec moins de personnel, rapporte Reuters. Outre-Atlantique, les nouvelles ne sont pas plus encourageantes.

JP Morgan va couper 4.000 postes en banque de détail et 11.000 dans sa division de prêts hypothécaires (lire page 22).

A lire aussi