L'avis de... Catherine Sexton, vice-présidente de l’Association française pour l’image personnelle et professionnelle (Afipp)

« Savoir où mettre le curseur entre l’image personnelle et professionnelle »

le 16/12/2010 L'AGEFI Hebdo

Quels sont les enjeux de l’image professionnelle ?

Depuis quelques années, nous avons un vrai positionnement sur les codes dans les entreprises. Travailler sur son image et son comportement sur le lieu de travail, c’est essentiel ! Lorsqu’on rencontre une personne, les premières impressions comptent pour 55 % dans le jugement qui sera porté. La problématique, c’est de savoir où mettre le curseur entre l’image personnelle et l’image professionnelle afin de rester soi-même. « Ne pas correspondre au poste », comme on peut souvent l’entendre, ne fait pas forcément allusion à une question de compétences…

Dans la banque, l’apparence est plutôt portée sur la sobriété…

Nous travaillons actuellement pour une banque de financement et d’investissement et il me semble voir dans les banques une volonté d’afficher une image plus moderne et moins stoïque. Ce qui passe aussi par l’image des collaborateurs qui portent les valeurs et le modèle de l’entreprise. Il y a évidemment un degré d’adaptation qui appartient à chacun. On ne peut pas obliger les salariés mais selon qu’ils portent un costume ou un jean, leur message ne sera pas perçu de la même façon.

A lire aussi