Responsable des relations investisseurs, un métier coté

le 10/01/2013 L'AGEFI Hebdo

Souvent conviés aux réunions du comité de direction, ils sont bien reconnus par les directions générales et financières et assurent des missions très diversifiées : les responsables

des « relations investisseurs » en Europe ont un rôle de plus en plus stratégique dans les sociétés cotées. C’est ce qui ressort d’une enquête auprès de 140 professionnels de cette fonction menée par CA Cheuvreux en partenariat avec les associations de relations investisseurs en France et en Allemagne, le Cliff et le Dirk. Dans 65 % des cas, les IRO (investor relations officers) reportent au directeur financier, tandis que 26 % le font directement au directeur général. En moyenne, ils consacrent 60 % de leur temps aux analystes et investisseurs, 14 % aux projets internes avec d’autres départements et 14 % à répondre aux questions du top management.

A lire aussi