L'avis de... Franck Noiret, directeur associé chez CDC Innovation, diplômé de Wharton et ancien président du Club des anciens à Paris

« Le réseau peut être très utile dans la finance »

le 31/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Que vous a apporté le MBA de Wharton ?

Aujourd’hui, Wharton, c’est un réseau de 90.000 anciens à travers le monde. Généralement, on considère que les frais de scolarité sont moins élevés que le coût réel de la formation, en partie couverte par les dons des anciens. Cela fait partie du jeu de s’entraider. Ainsi, si un ancien m’appelle, je me fais un devoir de le recevoir, c’est normal. Souvent par exemple, quand une entreprise américaine cherche à s’implanter en France, des anciens me demandent conseil pour recruter, pour avoir des adresses d’avocats, etc. Quand je pars à l’étranger, pour le travail ou les loisirs, je sais que je peux m’appuyer sur les clubs d’anciens pour me donner rapidement des clés de lecture. Ainsi lorsque je suis allé en congés au Brésil il y a trois ans, un ancien du club de Paris m’a donné des contacts sur place.

Et en termes de recrutement ?

Le réseau peut être très utile notamment dans la finance, où les anciens sont très puissants et où ils vont avoir tendance à s’entourer de profils qui leur ressemblent. Il m’est arrivé moi-même d’embaucher un 'Wharton' comme dirigeant d'une de mes sociétés de portefeuille car il avait un profil qui correspondait à mes attentes. 

A lire aussi