Témoignage Guillaume Andrieux, 23 ans, étudiant du master 203 de l’université Paris Dauphine, en stage en gestion d’actifs dans un établissement financier

« Le réseau d'anciens rassemble plus de 1.000 contacts »

le 20/06/2013 L'AGEFI Hebdo

« Après une école de commerce, j’ai travaillé à l’étranger dont un an au Luxembourg en salle de marché. J’avais la possibilité de transformer mon CDD en CDI mais je voulais aller plus loin et approfondir mes connaissances en finance. J’étais accepté dans des masters spécialisés d’écoles de commerce parisiennes mais j’ai choisi le master 203 de Paris Dauphine. Le ratio élève/professeur est très avantageux, 46 professeurs pour environ 40 étudiants ! Le conseil de perfectionnement du master comprend notamment des professionnels et des chercheurs qui examinent ensemble si l’enseignement correspond aux besoins réels des entreprises. Les stages longs sont obligatoires et le réseau d’anciens rassemble plus de 1.000 contacts. Les grandes écoles ont davantage la culture ‘réseau’, ce dont s’inspire le master 203. Pour obtenir un même niveau de représentativité dans les établissements financiers, le monde universitaire devrait développer davantage cette dimension. »

A lire aussi