Témoignage Bernard Aybran, directeur général délégué et directeur de la multigestion d'Invesco Asset Management

« Une rémunération variable répartie entre cash et actions »

le 17/03/2011 L'AGEFI Hebdo

« Les règles de fixation des rémunérations variables sont communes à toutes les structures d’Invesco dans le monde, sauf en cas de dispositions contraires dans les réglementations locales. La part variable de notre rémunération repose à la fois sur des critères quantitatifs et qualitatifs. Pour la partie quantitative, nous prenons en compte la surperformance de chaque gérant par rapport à sa référence sur un, trois et cinq ans, en accordant une pondération plus importante aux longues périodes. Ce système nous permet de véritablement limiter les effets pervers d’une rémunération liée à la performance. La partie quantitative de la rémunération variable est donc le fruit d’un calcul automatisé. La part qualitative s’apprécie en revanche via des entretiens individuels en fin d’année pour chaque salarié. La rémunération variable est ensuite annoncée à chacun en février. Elle est versée à la fin du mois, en partie en cash et en partie en actions Invesco, cotées sur le New York Stock Exchange. Ces actions sont disponibles à hauteur de 25 % par an sur quatre ans. »

A lire aussi