Témoignage Emmanuelle Prévost, 41 ans, responsable marketing au siège d’Allianz Global Assistance

« Ce qui est sûr, c’est que je n’exclus pas de repartir un jour »

le 13/09/2012 L'AGEFI Hebdo

« Je viens de passer deux ans en Italie, après huit ans au Brésil. Mon retour au siège d’Allianz Global Assistance est prévu pour le 1ernovembre prochain. J’ai vécu toute ma vie dans différents pays, je me suis donc rapidement adaptée à la vie dans ces deux pays. Je trouve très enrichissant de découvrir de nouvelles logiques de travail en équipe et de management. A chaque fois, c’est mon mari qui a été muté et que j’ai suivi. Au Brésil, mon employeur avait créé un poste de responsable marketing pour que je puisse y travailler. Mon retour en France ne me stresse pas. J’ai bénéficié d’un programme de relocation pour trouver un logement, ainsi que d’un conseil fiscal. Lorsque j’étais au Brésil, j’étais dans un premier temps en détachement, j’avais signé un avenant à mon contrat d’origine, puis mes contrats sont devenus entièrement locaux (en Italie aussi). Ce qui a compliqué ma situation pour la cotisation à la retraite en France car il y a eu des interruptions. Mais mon entreprise a décidé de réintégrer mes années d’ancienneté donc je n’ai pas tout perdu. J’éprouve un certain goût à changer de cadre et, de ce fait, j’ai développé cette facilité. Ce qui est sûr, c’est que je n’exclus pas de repartir un jour. »

A lire aussi