Rencontre avec Caroline Canavese, directrice de la diversité et des études RH chez Axa France

« Des promotions sont accordées avant ou après le départ en congé parental »

le 16/01/2014 L'AGEFI Hebdo

Quel est votre dispositif en faveur du congé parental des pères ?

Depuis plusieurs années, nous avons un dispositif d'accompagnement ressources humaines (RH) sur le congé parental d’éducation (CPE) qui ne fait aucune différence entre hommes et femmes. Il prévoit la tenue d’entretiens RH pour faciliter le retour, et nos managers ont également été sensibilisés aux difficultés de reprendre une activité professionnelle après une longue absence. Nous veillons aussi à ce que ces salariés ne soient pas pénalisés en matière de progression salariale ou d’évolution de carrière. Pour cela, des promotions sont accordées avant ou après le départ en CPE.

Quels freins restent à lever ?

Des freins culturels. Aujourd'hui, la plupart des hommes considèrent toujours que le CPE revient naturellement à la femme, et que s'ils font cette démarche, cela risque d'être mal perçu par leur manager et par leurs collègues. Pour les lever, nous avons initié une communication interne qui, là encore, ne fait pas de différence entre le père et la mère. Sur l'Intranet, nos collaborateurs peuvent trouver un espace où on leur explique tout du CPE et comment ils peuvent en bénéficier.

A lire aussi