Dossier Profils gagnants Spécial Femmes

Le private equity compte sur elles

le 10/05/2012 L'AGEFI Hebdo

L’Association française des investisseurs en capital a même créé un « club » pour promouvoir la place des femmes dans son industrie.

Où sont les femmes ? Elles représenteraient 30 % des effectifs du capital-investissement français, mais dans des fonctions supports pour 70 % d’entre elles et seulement 17 % au sein des équipes d’investissement... Cette étude Deloitte a été réalisée pour le Club Afic avec Elles de l’Association française des investisseurs en capital (Afic), créé en septembre à l’initiative d’Hervé Schricke. Présidé par Sophie Paturle, associée de Demeter Partners (lire ci-dessous), ce Club réunit des femmes et des hommes souhaitant augmenter la mixité dans les sociétés de private equity, tant à l´entrée qu’aux postes à responsabilités : malgré les réussites de Dominique Senequier, présidente d’Axa PE, ou d’Hélène Ploix, présidente de Pechel Industries (et de l’Afic en 2001-2002), 90 % des associés, membres du directoire ou comité exécutif sont des hommes. « Les femmes ont pourtant tout pour réussir dans ce métier », estime Sophie Paturle, évoquant « la très intéressante étude ‘Women Matters’ (McKinsey, 2010), qui montrait notamment que les résultats financiers des entreprises comptant plus de membres féminins à leur comité exécutif étaient meilleurs. » Plus mesurées dans les prises de risques, plus consensuelles dans les relations, plus ouvertes sur la qualité de vie, moins centrées sur leur ego ou la politique peut-être aussi, elles multiplieraient les atouts pour ce travail d’accompagnement des entreprises, même si les recrutements et promotions ne suivent pas encore cette idée. Etudes, conférences, interventions auprès d’étudiantes et de recruteurs... Le Club Afic avec Elles, et le renouvellement d’une génération de dirigeants de PME qui n’avaient pas l’habitude de travailler avec des femmes, devraient faire évoluer les pratiques.

A lire aussi