PORTRAIT Rozenn Le Caïnec, directeur des gestions diversifiées à La Banque Postale Asset Management

Une des premières gérantes en diversifié

le 10/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Nous sommes les VRP de toutes les expertises d’une société de gestion », s’amuse Rozenn Le Caïnec, directeur des gestions diversifiées à La Banque Postale Asset Management (LBPAM). La gestion diversifiée, cette mi-Bretonne mi-Vendéenne est tombée dedans assez tôt. Après une prépa HEC à Nantes jugée trop scolaire, elle s’inscrit à la faculté de Sciences économiques et poursuit sur Paris un DESS Banque et Finance à la Sorbonne. La jeune diplômée fait ses classes au sein de La Caisse des dépôts à un poste de salesà la salle des marchés, mais l’envie de devenir gérante de portefeuille est plus forte. En avril 1993, c’est chose faite, le Crédit Lyonnais AM lui offre un poste d’assistante de gestion de taux, puis de gérante avant celui de gérante fonds diversifiés en 1998. « J’étais la seule à faire cela et je souhaitais rejoindre une structure spécialisée en gestion diversifiée », souligne-t-elle. Quatre ans plus tard, Rozenn Le Caïnec exerce ses compétences chez CDC Ixis. « J’y ai renforcé ma vision macroéconomique, indispensable dans un objectif d’allocation entre les différentes poches ». En 2006, c’est la fusion entre Ixis et Natexis. La jeune femme grimpe dans l’organigramme, devient responsable de la gestion diversifiée benchmarkéepour rejoindre LBPAM en mai 2010, en pleine structuration d’une offre institutionnelle. « De nouveaux processus de gestion sont alors dessinés, avec un retour à des fondamentaux afin de capter l’alpha sur l’ensemble des gestions du groupe », indique-t-elle. A 42 ans, cette femme dynamique au regard rieur dirige une équipe entièrement masculine et partage son temps libre entre son petit garçon, la lecture de romans policiers et sa passion pour l’égyptologie.

A lire aussi