Portrait Philippe Zaouati, directeur général délégué de Natixis Asset Management

Une préférence pour les sujets stratégiques

le 19/05/2011 L'AGEFI Hebdo

Son expérience de professionnel des marchés financiers n’aura été que de courte durée. Philippe Zaouati, directeur général délégué de Natixis Asset Management depuis septembre 2010, a connu le métier de gérant quantitatif quelques années, à la Banque Internationale de Placement (BIP), à la sortie de l’Ensae (Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique). Sa formation d’actuaire le destinait plutôt à l’ingénierie financière. Mais dès 1996, à 30 ans, il s’oriente volontairement vers une fonction marketing, prenant la responsabilité de l’offre produits de La Banque Postale (à l’époque Sogeposte), avant d’entrer en 1999 chez Crédit Agricole Asset Management, pour y gravir de nombreux échelons, de responsable du marketing produits à directeur marketing en 2005 (en passant par la direction générale de CAAM Luxembourg). « J’ai toujours eu une préférence pour les sujets de nature stratégique et j’ai rapidement apprécié d’être en contact avec la clientèle, de chercher à expliquer, à convaincre », justifie Philippe Zaouati, dont l’expertise technique lui permet d’être très crédible face à des investisseurs professionnels. Son parcours a aussi été orienté par une rencontre, avec Pascal Voisin, directeur général de Natixis AM, connu à la BIP, retrouvé chez CAAM, où ce dernier était directeur de la gestion, et dont il est désormais le numéro deux chez Natixis AM. A 45 ans et près de 25 ans passés dans le métier de la gestion d’actifs, il a encore beaucoup de projets : « Prendre de nouvelles initiatives et les développer au sein d’un grand groupe reste mon moteur », confirme ainsi Philippe Zaouati.

A lire aussi