Portrait Laurent Dupuch, directeur général de BNP Paribas El Djazaïr et directeur du territoire Algérie

Le plus beau métier de la banque

le 19/05/2011 L'AGEFI Hebdo

A 41 ans, Laurent Dupuch dirige la filiale de BNP Paribas en Algérie. Avec 60 agences, 1.200 collaborateurs dont « 1.000 recrutés dans les trois dernières années, c’est à la fois une petite entreprise mais une vraie banque, avec tous les métiers que cela comporte (back-office, ALM - 'asset-liability management' -, 'leasing', 'retail'…)… sans compter un projet RH incroyable », déclare ce jeune patron pays qui, à ce titre, y est également responsable des activités de filiales du groupe (Cetelem et Cardif). Ingénieur en télécommunications et diplômé du mastère Entrepreneurs de HEC, il ne se disposait pourtant pas à la banque. C’est sa « coopé », en Indonésie pour BNP Paribas, qui lui donne l'envie de tenter l'aventure. Après avoir prolongé pendant quatre ans son activité à Djakarta dans des activités de banque de financement, il rejoint la filière reine de la banque pour les jeunes recrues, l’inspection générale (IG). « Je souhaitais mieux connaître le groupe, et découvrir l’ensemble des métiers avant de choisir mon créneau. » En 2003, « par conviction, par goût de l’entrepreneuriat », ce sera la banque de détail à l’international, d’abord comme responsable de zone (Moyen-Orient, puis Europe de l’Est) au siège, « un bon observatoire après l’IG, et une expérience des filiales à l’étranger en tant qu’administrateur », puis sur le terrain. Pour l’avenir, Laurent Dupuch souhaite rester, dans ce qu’il considère « le plus beau métier de la banque ».

A lire aussi