Rencontre avec… Denis Marcadet, président du cabinet de chasse de têtes Vendôme Associés

« La perception sur la rémunération a fortement évolué depuis trois ans »

le 26/01/2012 L'AGEFI Hebdo

Dans le contexte actuel de crise de l’emploi dans la finance, à quoi servent les bonus ?

Les bonus en tant qu’élément clé de la rémunération variable sont un outil de pilotage RH incontournable, particulièrement dans les BFI (banques de financement et d’investissement, NDLR). Le saupoudrage n’y est aujourd’hui plus d’actualité. Le bonus est le symbole de la volonté de l’entreprise de fidéliser un collaborateur, et son allocation s’exprime dans un contexte de forte individualisation.

Les financiers ont-ils changé de regard sur les rémunérations ?

Leur perception sur la rémunération a fortement évolué depuis trois ans. Les comportements ne sont plus les mêmes tant l’écoute et la disponibilité au dialogue, comme l’appréhension et la construction du futur professionnel, notamment chez les quadragénaires et quinquagénaires, sont devenues une réalité. Tous ont intégré le fait que leurs rémunérations globales ne reviendront plus aux niveaux de 2006-2007…

A lire aussi