Témoignage Michelle Meyer, 30 ans, économiste senior Etats-Unis chez Bank of America Merrill Lynch (BAML) à New York

« On sous-estime parfois mes compétences, mais je ne me laisse pas intimider »

le 25/10/2012 L'AGEFI Hebdo

« Dès que j’ai été diplômée de l’université de Boston, j’ai souhaité travailler dans la recherche économique. J’ai commencé ma carrière chez Lehman Brothers où je suis restée quatre ans jusqu’à la faillite de la banque, puis j’ai rejoint Barclays. Cela fait deux ans que je travaille chez BAML. La responsable de la recherche est une femme et il y a plusieurs femmes à des postes à responsabilités. La recherche est un métier très exigeant mais où la flexibilité existe, ce qui me permet d’avoir un bon équilibre vie professionnelle/vie personnelle. Mon bureau est situé dans la salle des marchés où j’échange au quotidien avec des 'traders' et des vendeurs. Les marchés financiers sont dominés par une culture masculine et dans beaucoup de réunions auxquelles j’assiste, il y a une majorité d’hommes. Comme je suis une femme et que je suis jeune, il arrive que certaines personnes sous-estiment mes compétences et mes capacités. Je ne me laisse pas intimider et j’essaie de leur prouver qu’elles ont tort ! Il est fondamental de soutenir les femmes au niveau junior en les aidant à saisir des opportunités qui les mèneront vers des postes d’envergure. Il y a deux mois, j’ai appris que j’avais été choisie pour être un des 'rising talents'* du Women’s Forum 2012. C’est très encourageant, cela me donne une grande dose de confiance ! »

*Les 'rising talents' participent à un programme spécifique lors du Women's Forum avec des conférences et des sessions de ‘networking’ qui leur sont dédiées.

A lire aussi