Témoignage Dessislava Savova, 40 ans, associée en corporate chez Clifford Chance Paris

«On devient en quelque sorte l’ambassadeur de son cabinet»

le 10/01/2013 L'AGEFI Hebdo

« Le cabinet Clifford Chance m’a vue grandir. J’y suis entrée comme jeune collaboratrice en 2000. J’ai également eu la chance d’être détachée dans notre bureau de Londres et chez un client. En mai 2011, j’ai été nommée associée du bureau de Paris à l’issue d’un processus d’un an qui s’est conclu par un vote de tous les associés du cabinet mondial. J’avais alors 38 ans. Devenir associée a été un moment personnel important. Cela représente en effet un véritable accomplissement pour un avocat d’affaires, un signe de reconnaissance et de confiance en interne qui rayonne à l’extérieur. Bien sûr, il est nécessaire d’avoir des qualités juridiques, relationnelles et managériales. Cela va bien au-delà du simple exercice juridique, car en devenant associé, on devient en quelque sorte l’ambassadeur de son cabinet. En termes d’équilibre vie personnelle-vie professionnelle, être une femme associée ne rend pas l’exercice plus difficile, mais c’est un défi inhérent au métier pour toutes les femmes. »

A lire aussi