De nouveaux administrateurs chez Natixis

le 14/06/2012 L'AGEFI Hebdo

Alain Condaminas

Administrateur, Natixis.

54 ans, maîtrise en sciences économiques, DESS en techniques bancaires et finances.

Alain Condaminas intègre le groupe Banque Populaire en 1984. Il rejoint en 1992 la Banque Populaire Toulouse-Pyrénées et y exerce des responsabilités de directeur de la production supervisant la direction des ressources humaines, puis de directeur de l’exploitation. Directeur général de la Banque Populaire Quercy-Agenais en 2001, il dirige en 2003 une première fusion avec la Banque Populaire du Tarn et de l’Aveyron, puis une seconde fusion, en 2006, avec la Banque Populaire Toulouse-Pyrénées pour former la Banque Populaire Occitane dont il est aujourd’hui le directeur général.

Catherine Halberstadt

Administrateur, Natixis.

53 ans, DECS (diplôme d’étude comptable supérieur), Descaf (diplôme d’études supérieures commerciales, administratives et financières), ESC Clermont-Ferrand.

Catherine Halberstadt exerce successivement les responsabilités de directeur des ressources humaines, directeur financier, puis directeur de l’exploitation à partir de 1982 à la Banque Populaire du Massif Central. Il devient en 2000 directeur général adjoint. Directeur général de Natixis Factor en 2008, elle est depuis 2010 directeur général de la Banque Populaire du Massif Central.

Stéphanie Paix

Administrateur, Natixis.

47 ans, IEP Paris, DESS de fiscalité des entreprises (Dauphine).

Stéphanie Paix a réalisé l’essentiel de sa carrière au sein du groupe BPCE. Inspecteur et chef de mission à la Banque fédérale des Banques Populaires, directeur d’une quinzaine d’agences à la Banque Populaires Rives de Paris, elle devient ensuite directeur de la production et de l’organisation. Après avoir exercé diverses fonctions chez Natixis, elle devient directeur général de Natixis Factor. Depuis 2008, elle occupait la fonction de directeur général de la Banque Populaire Atlantique. Elle est aujourd’hui président du directoire de la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes.

A lire aussi