Témoignage Pascal Beuvelet, président d'In&Fi Crédits*

« Le nouveau statut va mettre en difficulté de nombreux IOB »

le 06/09/2012 L'AGEFI Hebdo

« La réforme qui entrera en vigueur en janvier 2013 va contribuer à professionnaliser les IOB (intermédiaires en opérations de banques, NDLR). Elle va réguler notre activité et lui donner plus de consistance avec des critères d'habilitation assez sévères, des règles de bonne conduite à respecter, et l’instauration d’un contrôle de la part de l'Autorité de contrôle prudentiel. Cela étant, le nouveau statut va mettre en difficulté de nombreux IOB qui exercent leur activité de manière indépendante, et qui n’ont pas, contrairement aux grands réseaux nationaux, anticipé la réforme. Cette dernière va en effet inciter les banques à ne plus distribuer de mandats bancaires à tour de bras comme elles le faisaient auparavant, les textes leur imposant de mieux contrôler leurs mandataires. On peut donc penser que dans ce contexte, pour réduire leurs coûts, elles privilégieront les grands réseaux qui ont déjà mis en place des processus de contrôle formalisés et bien organisés, et fermeront les robinets à de nombreux IOB indépendants qui, pour la plupart, ne voient pas le coup venir. »

*Réseau de courtiers en crédits

A lire aussi