New York et Londres restent des places attractives

le 07/06/2012 L'AGEFI Hebdo

Les professionnels des banques de financement et d’investissement (BFI) qui exercent hors de France lorgnent avec envie l’Asie-Pacifique, qu’ils sont 69 % à percevoir comme la région ayant la plus grande capacité à se redresser économiquement, selon une enquête menée par Michael Page. Quelque 2.700 salariés de BFI basés à New York, Londres, Francfort, Genève ou Zurich ont été sondés. Les Européens sont les plus pessimistes sur l’avenir de la finance dans leur région : 24 % la voient décliner, contre 14 % pour ceux localisés en Asie. Interrogés sur les villes où ils se verraient travailler en dehors de leur pays actuel, 18 % choisissent New York (voir le graphique) et 12 % optent pour Londres, deux places financières où les licenciements sont aujourd’hui massifs. Les rémunérations attractives des BFI anglo-saxonnes ne sont sûrement pas étrangères à ce choix.

A lire aussi