Mouvements à la Banque de France

le 27/01/2011 L'AGEFI Hebdo

Armand Pujal

Secrétaire général.

64 ans, maîtrise de sciences économiques, DEA option finances (université Paris Dauphine).

Adjoint de direction à la Banque de France en 1971, Armand Pujal intègre l’Inspection en 1976 en tant qu’auditeur interne, puis comme chef de mission en 1982 auprès de la Commission bancaire. Secrétaire de l’Inspection en 1986, il est détaché à la Federal Reserve Bank of New York en 1988, avant d’être affecté en 1990 à la direction générale des services étrangers. Directeur des relations avec l’étranger en 1992, adjoint au directeur général des services étrangers en 1996, il devient secrétaire général adjoint de la Commission bancaire entre 1997 et 2003. Caissier général la même année, il devient en 2008 directeur général des activités fiduciaires et de place.

Frédéric Peyret

Directeur général des ressources humaines.

59 ans, IEP Paris, maîtrise de droit public.

Frédéric Peyret entre à la Banque de France en 1976 où après avoir occupé un poste dans le réseau à Versailles, il intègre le secrétariat général en tant que juriste en 1978. Il rejoint en 1987 la direction générale des ressources humaines et devient chargé de mission en droit social, chef du service de gestion des personnels des services centraux en 1990 et directeur de la gestion des ressources humaines en 1994. Responsable de la mise en œuvre du plan social d’adaptation de l’implantation territoriale de la Banque de France à compter de 2002, puis nommé fin 2005 adjoint au secrétaire général chargé de la stratégie et du plan, il devient secrétaire général en 2008.

Henri Jullien

Directeur général des activités fiduciaires et de place.

63 ans, diplôme de sciences économiques, IAE Rennes.

Henri Jullien commence sa carrière à la Banque de France en 1971 comme adjoint de direction. Détaché à la direction du Trésor en tant que responsable du bureau contrôle des changes en 1986 et après avoir été directeur de plusieurs succursales, il est nommé directeur régional Languedoc-Roussillon à Montpellier de 2000 à 2004 et directeur régional Alsace à Strasbourg entre 2004 et 2009. Il devient directeur général adjoint des activités fiduciaires et de place en juin de la même année.

George Peiffer

Directeur général de la fabrication des billets.

62 ans, IEP Paris, maîtrise de sciences économiques.

Après un début de carrière en 1977 dans les services informatiques de la Banque de France, en charge d’assurer des développements d’applications et la conduite de plusieurs projets, il est détaché de 1986 à 1988 au service de l’Inspection de la Commission des opérations de Bourse et rejoint la direction de l’informatique et des télécommunications de la Banque de France. Directeur de l’informatique et des télécommunications en 1996, il est nommé en 2005 adjoint, pour l’Organisation et informatique, au secrétaire général de la Banque de France.

Jacques Fournier

Directeur général des statistiques.

57 ans, HEC.

Jacques Fournier rejoint la Banque de France en 1981. Il exerce diverses fonctions au secrétariat général de la Commission bancaire, puis exerce dans une grande banque française jusqu’en 1991. Directeur du contrôle au secrétariat général de la Commission bancaire en 1996, il devient secrétaire général adjoint en 2003 puis, en 2006, adjoint au directeur général des opérations, en charge des sujets de mise en œuvre de la politique monétaire.

Nicolas de Sèze

Directeur général (nommé à titre personnel).

Directeur général de l’Institut d'émission des départements d'outre-mer et de l’Institut d'émission des territoires d'outre-mer (à compter du 17 mars 2011).

62 ans, IEP Paris, DES de sciences économiques.

Nicolas de Sèze intègre la Banque de France en 1975 et rejoint l’Organisation et informatique en 1977. Administrateur de Swift pour la France de 1985 à 1990, président du groupement des utilisateurs de Swift en France de 1987 à 1990, membre du Comité Lamfalussy entre 1989 et 1990, chef du service des transmissions internationales en 1989, il exerce en 1991 comme adjoint au directeur des changes, puis devient directeur des changes en 1992. Adjoint au directeur général du crédit en 1997, il devient en 2000 adjoint au directeur général des opérations.

A lire aussi