Témoignage Patrick Bader, 46 ans, responsable développement durable chez BNP Paribas Corporate & Investment Banking

« Mon expérience de banquier m’a donné plus de crédibilité »

le 28/06/2012 L'AGEFI Hebdo

« Après avoir travaillé vingt ans dans les financements de projets dans le domaine énergétique, j’avais envie d’élargir mon horizon et de découvrir de nouveaux métiers. Les métiers de la banque sont très spécialisés et il est moins facile de bouger quand on atteint un certain niveau de séniorité. J’ai été nommé à ce poste fin 2008, à l’occasion de l’adoption par la banque des Principes Equateur. J’ai découvert ces problématiques en prenant mon poste. Je pourrais dire, comme Nicolas Hulot : 'Je n’étais pas écologiste, je le suis devenu.' Au début, il peut y avoir des réticences. Le secteur bancaire est de plus en plus régulé et les équipes commerciales sont donc un peu méfiantes au départ. Je crois que mon expérience de banquier a facilité les choses et m’a donné plus de crédibilité. De plus, en fixant une ligne de conduite claire (avec les différentes politiques que nous définissons), les opérationnels ne vivent pas l’aspect RSE* comme une sanction, mais l’intègrent volontiers dans leur analyse. Mon rôle consiste aussi à développer le côté positif de la RSE, notamment dans le cadre de l’émergence d’une économie sobre en carbone. De nouvelles filières se développent sur lesquelles il faut se positionner. »

*Responsabilité sociale des entreprises

A lire aussi