Témoignage Theodora Zemek, directeur de la gestion obligataire chez Axa Investment Managers

« Mon équipe comprend des Anglo-Saxons et des Européens »

le 22/09/2011 L'AGEFI Hebdo

« Lorsque je suis arrivée chez Axa Investment Managers en 2008, j’ai hérité d’une très bonne équipe. Mais elle manquait d’organisation. J’ai donc décidé de scinder en deux le département de gestion obligataire avec, d’un côté, les gérants crédit et, de l’autre, les gérants taux d’intérêt. Cette organisation s’est avérée être une très bonne chose par la suite. Il me fallait des gérants capables d’apprécier les événements en Europe. Dans mon équipe, les gérants sont basés à Londres, aux Etats-Unis, à Paris et à Singapour. J’ai à la fois des Anglo-Saxons qui comprennent la méfiance des investisseurs étrangers vis-à-vis de l’emballement de la dette européenne, et des Européens qui soutiennent les bénéfices de cette zone euro malgré ses imperfections. Nous avons besoin de comprendre ces deux attitudes opposées pour anticiper le marché. C’est pourquoi nous nous réunissons tous une fois tous les deux mois. Nous confrontons nos points de vue. De cette discussion, nous produisons une allocation idéale pour un portefeuille non contraint. Ensuite, les gérants se doivent d’adapter la formule selon les contraintes de chacun de leurs clients. »

A lire aussi