Témoignage Serge Ekue, responsable des marchés de capitaux pour l’Asie-Pacifique chez Natixis

« Les marchés n’ont pas de nationalité ! »

le 10/02/2011 L'AGEFI Hebdo

Après son arrivée chez Natexis Banques Populaires en 1994, Serge Ekue, diplômé de l’Institut d’études politiques de Bordeaux et de l’Université Paris V (DESS banque et finance), a fait toute sa carrière dans l’univers des marchés. Aujourd’hui, il est basé à Hong-Kong. « J’ai grandi à l’étranger, mes parents étaient diplomates, j’ai toujours baigné dans un environnement international, dit-il. Les marchés n’ont pas de nationalité ! Ces métiers sont naturellement ouverts vers tout ce qui est global et mondial. Tous les produits sont vendus dans toutes les régions du globe. » Selon lui, c’est avant tout la performance des professionnels qui est considérée lorsqu’ils sont amenés à être promus : « On dit souvent dans nos métiers : ‘you’re only good as your last deal’ (« c’est votre dernière opération qui fait votre valeur », NDLR). « Pour les clients, la relation commerciale doit être assurée par le professionnel qui les comprendra le mieux, estime ce « quadra ». Pour cela, il faut embrasser leur culture, c’est pourquoi intégrer des opérateurs de pays différents est parfaitement évident. »

A lire aussi