Lorsque l'aventure prend fin...

le 05/01/2012 L'AGEFI Hebdo

« On ne fait pas faillite dans ce métier, déclare un entrepreneur à succès. Certaines sociétés de gestion n’arrivent pas à collecter, leur gérant ne se paie plus mais la société continue à vivoter. » L’Autorité des marchés financiers a cependant retiré leur agrément à neuf sociétés de gestion indépendantes en 2010, faute d’une activité suffisante, tandis qu’une société a été placée en liquidation judiciaire. « Créer sa société de gestion est à la mode, confirme François-Marie Wojcik, président fondateur de Métropole Gestion (photo). Mais un bon gérant ne fera pas forcément un bon patron de société de gestion. » Muriel Faure, en tant que présidente de la Commission des sociétés de gestion entrepreneuriale de l’Association française de la gestion financière, fait passer le même message aux futurs créateurs d’entreprise : « Je leur conseille d’avoir dès le départ un gérant, un commercial et un responsable administratif afin que le gérant ait le temps de gérer, le commercial se chargeant de lever des actifs. » Mais même à plusieurs, le succès n’est pas toujours au rendez-vous, notamment dans la période actuelle, peu propice à la collecte.

A lire aussi