Témoignage Mustapha Arhab, 34 ans, vendeur chez Credit Suisse à Paris

« Lorsque je cherchais un stage à Paris, je n'obtenais pas de réponses »

le 20/06/2013 L'AGEFI Hebdo

« Il y a six ans, après mon diplôme de master en gestion de portefeuille de l’IAE* Eiffel de l’université de Paris Est Créteil, j’ai cherché un stage dans la finance à Paris, mais je n’ai pas eu de réponses à mes candidatures. Finalement, j’ai eu l’occasion d’effectuer un stage chez Credit Suisse à Londres où j’ai été embauché par la suite. Je suis revenu à Paris il y a un an. Les IAE ont créé des réseaux d’anciens, à l’image de ceux des grandes écoles, c’est essentiel pour l’entrée des jeunes diplômés sur le marché du travail. Mais pour qu’ils soient vraiment efficaces, il faut que les anciens occupent des postes clés. Je ne pense pas que cela soit encore le cas. Chez les Anglo-Saxons, les recruteurs sont plus ouverts d’esprit à la diversité des cursus, mais j’ai le sentiment que les choses changent en France. J’entends également parler de politiques de diversité dans les grandes entreprises. Ces dernières ont pris conscience que cela permettrait d’attirer des talents différents, que c’était aussi dans leur intérêt. »

*Institut d’administration des entreprises.

A lire aussi