L’externalisation se répand dans les banques

le 05/12/2013 L'AGEFI Hebdo

250 salariés de SG CIB viennent de rejoindre une plate-forme d’Accenture

Chasse aux coûts oblige, la solution de l’externalisation se répand dans les banques françaises. Une mesure qui peut toucher les prestataires mais aussi les salariés. Ainsi, dans le cadre de son plan de réduction de 700 postes en France, Natixis souhaiterait transférer des collaborateurs à Londres et à Alger, sur la base du volontariat. Chez Société Générale Corporate & Investment Banking, 250 salariés (dont la moitié en France) viennent de rejoindre une plate-forme d’Accenture dans le cadre de l’externalisation des back offices titres. Dans le même esprit, BNP Paribas a récemment proposé à ses expatriés à la City de passer sous contrat britannique, avec la garantie pendant un an d’être réintégrés au siège de BNP Paribas à Paris en cas de suppressions d’emplois dans les activités londoniennes.

A lire aussi