L’éthique peine à s’ancrer chez les financiers

le 05/12/2013 L'AGEFI Hebdo

Les pratiques en matière d’éthique ne sont pas encore très ancrées chez les financiers. C’est ce qu’indique une récente étude intitulée « Une crise culturelle : évaluer l’éthique et la connaissance dans les services financiers »*, produite par The Economist Intelligence Unit et sponsorisée par le CFA Institute. Ainsi, 53 % des cadres interrogés estiment qu’une progression de carrière serait difficile dans leur entreprise s’ils n’étaient pas flexibles sur les standards éthiques. La même proportion estime que leur établissement serait moins compétitif s’il appliquait de façon stricte les règles éthiques. Elément inquiétant : 62 % des sondés disent ignorer ce qui se passe en dehors de leur service.

*Menée en septembre 2013 auprès de 382 managers basés en Europe, en Asie Pacifique, en Amérique du Nord et exerçant dans différents métiers.

A lire aussi